Neurocentre Magendie

Les actualités de l'équipe



Afficher par type


Hottopic
26/02/2020 10h00
Gianluca LAVANCO from Marsicano's lab will give a presentation entitled “What is the role of the mitochondrial CB1 receptor in the cannabinoid-induced modulation of learning and memory and synaptic plasticity?”

Hottopic
29/01/2020 10h00
Imane HUREL from Marsicano's lab will give a presentation entitled 'Choosing between exercise and food in a closed economy setting: role of CB1 receptors'

Séminaire
24/01/2020 11h30
Francisco Papaleo

Meeting room: Centre Broca Nouvelle-Aquitaine

du laboratoire IIT Central Research Labs Genova donnera une présentation intitulé "Bottom-Up and Top-Down Control of Emotion Recognition"

Francisco Papaleo
Senior Researcher Tenure Track – Principal Investigator
IIT Central Research Labs Genova
https://www.iit.it/people/francesco-papaleo

Invité par Giovanni Marsicano (Neurocentre Magendie)

Résumé:
Le cortex préfrontal (PFC) a été impliqué dans le traitement de l'état émotionnel des autres par la communication non verbale. Cette fonction cognitive sociale est altérée dans les troubles psychiatriques tels que l'autisme et la schizophrénie et on suppose qu'elle repose sur un équilibre cortical neuronal excitateur et inhibiteur intact. Ici, en combinant l'électrophysiologie in vivo avec une tâche comportementale de reconnaissance des émotions chez la souris, nous montrons que les neurones du cortex préfrontal médian (mPFC) sont activés de manière différentielle lors de l'exploration des congénères en fonction de leur état affectif. Des manipulations optogénétiques ont révélé une double dissociation des rôles des interneurones dans la reconnaissance des émotions ; plus précisément, l'inhibition des interneurones de la somatostatine (SOM+) du mPFC mais pas de la parvalbumine (PV+) abolit la discrimination des émotions. Inversement, l'activation des interneurones mPFC SOM+ induit une discrimination sociale dans cette tâche. Nos résultats apportent de nouvelles connaissances sur les mécanismes neurobiologiques de la reconnaissance des émotions.



Soutenance
09/12/2019 14h00
Zhe ZHAO from Marsicano's lab will give a presentation entitled 'Role of the type-1 cannabinoid receptor in the control of water intake.' Le role de recepteur des cannabinoides de type 1 dans la consommation d'eau.

Le role de recepteur des cannabinoides de type 1 dans la consommation d'eau.
Nom du directeur de thèse: Giovanni MARSICANO PhD

L’apport hydrique est crucial pour le maintien homéostatique des fluides corporels et pour la survie de l’animal. Des processus cérébraux complexes déclenchent la soif, qui survient suite à une perte de volume sanguin (déshydratation extracellulaire) ou une augmentation de l’osmolalité sanguine (déshydratation intracellulaire), afin d’apporter de l’eau pour l’équilibre des fluides. Cependant, les mécanismes centraux favorisant la prise hydrique sont encore peu caractérisés. Les récepteurs aux cannabinoïdes de type 1 (CB1) sont exprimés de manière large et abondante dans le système nerveux central où ils modulent une variété de fonctions telles que la mémoire, l’anxiété et les comportements alimentaires. Cependant, le rôle des récepteurs CB1 dans le contrôle de l’apport hydrique est encore matière à débat du fait de résultats contradictoires d’expériences d’activation ou de blocage pharmacologique de ces récepteurs sur les comportements de consommation d’eau.
Mon travail de thèse s’est concentré sur le rôle des récepteurs CB1 dans le contrôle de l’apport hydrique. Par l’utilisation d’approches génétiques, pharmacologiques, comportementales et de traçage neuronal, j’ai examiné l’implication des récepteurs CB1 dans le contrôle de l’apport hydrique induit par différentes conditions physiologiques de déshydratation extra- et intracellulaire. Les résultats montrent que la signalisation du récepteur CB1 est requise pour promouvoir l’apport hydrique. En particulier, la délétion globale du récepteur CB1 ne change pas l’osmolalité plasmatique ni la composition corporelle en eau, mais elle diminue l’apport hydrique induit par une privation d’eau, une administration systémique ou intracérébroventriculaire (ICV) de chlorure de sodium ou une injection ICV de l’hormone peptidergique angiotensine II. Dans le but de mieux décrire les mécanismes neuronaux de cette fonction, j’ai découvert que la présence des récepteurs CB1 dans les neurones glutamatergiques corticaux, en particulier ceux présents dans le cortex cingulaire antérieur (CCA) favorisent le comportement de consommation d’eau. En effet, les récepteurs CB1 sont exprimés abondamment dans les terminaisons axonales des neurones glutamatergiques du CCA projetant sur l’amygdale basolatérale (ABL) et une réexpression sélective des récepteurs CB1 dans ce circuit est suffisante pour garantir un comportement de consommation d’eau normal chez la souris. Dans l’ensemble, ces données révèlent que les récepteurs CB1 sont nécessaires pour promouvoir l’apport hydrique, et que leur présence dans le circuit CCA-ABL est suffisant pour le contrôle descendant des comportements de consommation d’eau.
De plus, j’ai également montré que les récepteurs CB1 contrôlaient l’apport hydrique dans différentes conditions à d’autres niveaux comme au niveau du cortex insulaire, des cellules cholinergiques et des mitochondries.
En résumé, mon travail de thèse a analysé le rôle des récepteurs CB1 dans des populations cellulaires / circuits neuronaux distincts dans le contrôle de l’apport hydrique. Ces résultats apportent de plus amples preuves permettant la compréhension des fonctions du système endocannabinoïde et de la régulation cérébrale de la soif.

Date de la soutenance: 09/12/2019 - 14h00
Lieu: NeuroCentre Magendie conference room 


Hottopic
30/10/2019 10h00
Antonio PAGANO-ZOTTOLA from Marsicano's lab will give a presentation entitled ' Melatonin Receptor 1, a new partner for CB1 receptor in mitochondria.'


mTORC1 and CB1 receptor signaling regulate excitatory glutamatergic inputs onto the hypothalamic paraventricular nucleus in response to energy availability

Wilfrid Mazier, Nicolas Saucisse, Vincent Simon, Astrid Cannich, Giovanni Marsicano, Federico Massa & Daniela Cota




Séminaire
10/10/2019 18h30
Francis Chaouloff

Meeting room: Auditorium Médiathèque Jacques Ellul – Pessac

from Marsicano's lab will give a presentation entitled 'Sport : quand la motivation dépasse la raison'




Les Trophées « Talents U » seront remis lors de la soirée de rentrée, qui se déroulera mardi 17 septembre à partir de 17h au Domaine du Haut-Carré à Talence.

L'équipe Marsicano a été sélectionnés parmi les sept projets retenus dans la catégorie « Recherche et innovation ».

Les cannabinoides et la régulation bioénergétique

Un nouveau cadre pour étudier la régulation comportementale
Par Marsicano Giovanni, chef d’équipe Endocannabinoïdes et Neuroadaptation – Neurocentre Magendie

L’activité cérébrale dépend essentiellement du soutien énergétique élevé fourni par les mitochondries, véritable centrales énergétiques des cellules. Pourtant, l’impact de la modulation physiologique de l’activité mitochondriale sur les fonctions cérébrales est presque inconnu. Ce projet, financé par l’ERC Advanced Grants a l’ambition de comprendre l’impact de la régulation des processus bioénergétiques sur les fonctions cérébrales, déterminant ainsi un nouveau cadre pour l’étude de la régulation comportementale.

Les récepteurs cannabinoïdes de type 1 (CB1) sont des régulateurs importants du comportement.
De récent travaux ont démontrés que ces récepteurs sont également présent dans les membranes mitochondriales du cerveau où ils régulent les processus bioénergétiques et les effets amnésiques des cannabinoïdes. Ainsi, les effets pharmacologiques des cannabinoïdes dérivés du cannabis dépendent partiellement de la régulation de l’activité mitochondrial cérébrale.





CB1 receptors in the anterior piriform cortex control odor preference memory
Geoffrey Terral1,2, Arnau Busquets-Garcia1,2, Marjorie Varilh1,2, Svein Achicallende3,4, Astrid Cannich1,2, Luigi Bellocchio1,2, Itziar Bonilla-Del Río3,4, Federico Massa1,2, Nagore Puente3,4, Edgar Soria-Gomez1,2,3,4,5, Pedro Grandes3,4, Guillaume Ferreira2,6,* & Giovanni Marsicano1,2,*





Giovanni Marsicano est élu membre de la prestigieuse EMBO, European Molecular Biology Organization. L'élection à l'EMBO est une reconnaissance de l'excellence en recherche et des réalisations exceptionnelles d'un chercheur en sciences de la vie.