Les dernières actualités






Info générale
          Afficher l'article web Link

La plasticité de l'efficacité de la transmission synaptique joue un rôle central au cours du développement neuronal pour le raffinement des circuits neuronaux et à tout âge pour le stockage à court et à long terme des souvenirs et leur effacement. Les déficiences de la fonction des synapses et leur plasticité altérée sont considérées comme la cause principale de plusieurs troubles cérébraux. Malgré son importance reconnue et des décennies d'investigations par des centaines de laboratoires, les bases moléculaires et cellulaires des différentes formes de plasticité synaptique restent encore largement mystérieuses.

Cette conférence propose de réunir les plus grands experts internationaux et français sur les bases moléculaires et cellulaires de la plasticité synaptique, avec un focus sur sa relation avec la mémoire. Nous réunirons des experts de la structure des récepteurs des neurotransmetteurs, de l'organisation nanométrique des synapses, de la physiologie des synapses aux mécanismes de signalisation et aux mécanismes moléculaires, ainsi que les dernières avancées dans notre compréhension des mécanismes synaptiques tripartites impliqués dans la plasticité synaptique et donc la mémoire. Notre liste de conférenciers est un équilibre harmonieux entre jeunes chercheurs et chercheurs plus établis, respectant la diversité et l'équilibre des genres.

Comité scientifique :

- Daniel Choquet (IINS)
- Laurent Groc (IINS)
- Aude Panatier (NCM - Equipe Oliet)





Info générale
          Afficher l'article web Link

Troubles du neurodéveloppement : des mécanismes moléculaires à l'inclusion sociale.
Du 18 au 22 mai 2022.

Les troubles du neurodéveloppement sont un groupe de différentes conditions dans lesquelles le développement du système nerveux central est perturbé et qui ont souvent des conséquences tout au long de la vie. Ce dysfonctionnement du cerveau peut se manifester par des problèmes neuropsychiatriques (troubles du spectre autistique, schizophrénie, syndrome de l'X fragile, syndrome de Down...) ou par une altération des fonctions motrices, de l'apprentissage, du langage ou de la communication non verbale. De nombreux processus de développement peuvent se dérégler, parfois simultanément, et affecter la génération d'une diversité appropriée de types de cellules neuronales, leur migration vers les bons sites du cerveau et l'établissement d'une connectivité précise avec les cellules cibles, entraînant des dysfonctionnements cérébraux et sensoriels complexes et des maladies neurologiques.
Au cours de ce symposium de trois jours, des experts de différents domaines des neurosciences du développement, de la neuropsychologie humaine, de l'épidémiologie, de l'imagerie cérébrale et de la génétique et de l'épigénétique, ainsi que des cliniciens, aborderont l'état actuel de la recherche sur les troubles du développement neurologique et ses défis pour la santé humaine. En intégrant les perspectives neurodéveloppementales et les approches fondamentales, translationnelles et cliniques, cette réunion favorisera les discussions et les échanges, ainsi qu'une nouvelle compréhension de la complexité de ces pathologies.


Comité scientifique
Anouck AMESTOY ; Centre hospitalier Charles Perrens
Jean-René CAZALETS ; INCIA
Sophie LAYÉ ; Nutrineuro
Mireille MONTCOUQUIOL ; Neurocentre Magendie
Nathalie SANS ; Neurocentre Magendie




Info générale
          Afficher l'article web Link     Afficher le PDF

Bonjour à tous,

Nous vous informons de l'ouverture des inscriptions de l'Atelier 260 "CRISPR-Cas9 : nouvelles avancées et défis futurs" qui se déroulera à Bordeaux du 20 au 22 octobre 2021.

Limite d'inscription: 9 Juillet 2021

Programme et modalités d'inscription sur le site web https://evenium-site.com/site/atelier-de-l-inserm-260-2021




Info générale
          Afficher l'article web Link     Afficher le PDF

Venue: Bordeaux School of Neuroscience

The normal aging process is associated with reduced performance on cognitive tasks that require one to quickly process or transform information to make a decision, including measures of speed of processing, executive cognitive function, working and relational memories. Structural and functional alterations in the brain correlate with these age-related cognitive changes, such as loss of synapses, and dysfunction of neuronal networks. It is crucial to develop new approaches that consider the whole neuroanatomical, endocrine, immunological, vascular and cellular changes impacting on cognition.

This 3-week course will cover the fundamentals of cognitive aging -including inter-individual differences, cognitive and brain reserve and risk factors- and highlight the newest functional imaging methods to study human brain function. The Faculty will share the state-of-the-art molecular, optical, computational, electrophysiological, behavioural and epidemiological approaches available for studying the aging brain in diverse model systems. The Students will learn the potential and limitations of these methods, through practical experience in a combination of lectures addressing aging in both humans and animal models and hands-on-projects. They will acquire sufficient practical experience to model, design and interpret experiments and brainstorm on novel technologies and hypotheses to explore the aging of the brain using more integrative and creative approaches.

Keynote speakers:
Hélène Amieva - University of Bordeaux
Adam Antebi - MPI for Biology of Ageing
Carol Barnes - University of Arizona
LucBuée-Centrede Recherche Jean-Pierre Aubert
Gwenaëlle Catheline - University of Bordeaux
Maria Llorens-Martin - Centro de Biologia
Molecular Severo Ochoa
Aline Marighetto - University of Bordeaux
Lars Nyberg - Umeå University
Laure Rondi-Reig - Sorbonne University
Yaakov Stern - Columbia University
Tony Wyss-Coray - Stanford University

Course director: Luísa Lopes
Co-directors: Cheryl Grady and Nora Abrous

Application deadline: 25 May 2020
Stipends are available

Registration
Fee : 3.500 € (includes tuition fee, accommodation and meals)

The CAJAL programme offers 4 stipends per course (waived registration fee, not including travel expenses). Please apply through the course online application form. In order to identify candidates in real need of a stipend, any grant applicant is encouraged to first request funds from their lab, institution or government.

Kindly note that if you benefited from a Cajal stipend in the past, you are no longer eligible to receive this kind of funding. However other types of funding (such as partial travel grants from sponsors) might be made available after the participants selection process, depending on the course.

For enquiries, please contact: info@cajal-training.org




Info générale
          Afficher l'article web Link

L’ANR a publié :

– son plan d’action 2022 qui décrit notamment les appels à projets qui seront proposés pour l’édition 2022:

https://anr.fr/fr/actualites-de-lanr/details/news/plan-daction-2022-de-lagence-nationale-de-la-recherche-evolutions-et-nouvelle-feuille-de-route-p/

– son appel à projet générique dans sa version 1.0 – du 20 juillet 2021 (attention une actualisation sera disponible en septembre 2021):

https://anr.fr/fr/detail/call/appel-a-projets-generique-aapg-2022/

La clôture de l’étape 1 est fixée au 28 octobre 2021

Par ailleurs, un cycle de webinaires thématiques est proposé du 1er au 30 septembre 2021. Ces webinaires porteront sur les évolutions du plan d’action, les axes de l’AAPG 2022 par département scientifique, les appels dédiés aux partenariats public-privé, les appels tournés vers l’Europe et l’international, les appels « Science avec et pour la société », le règlement financier, les accords de consortium, les outils de suivi des projets.

Pour vous inscrire : https://evenement.anr.fr/anrtour2022/registration/register



Quelques évolutions relatives à l’APPG sont à noter dont :

– l’éligibilité à l’instrument « jeune chercheur – jeune chercheuse » est limitée à 5 années après la prise de fonction au sein d’un organisme ou établissement de recherche et de diffusion de connaissances.
– Réintroduction de l’instrument “projet de recherche mono-équipe (PRME)” qui vise des projets portés par une équipe ou un laboratoire.




Info générale
          Afficher l'article web Link


Summary
Coping with threatening situations is at the core of mammal’s defensive systems. Defensive behavior
is supported by a large network of neuronal structures including the basolateral amygdala (BLA) and
dorso-medial prefrontal cortex (dmPFC). One of the main defensive responses when facing a danger
is avoidance behavior, which are learned responses that allow an animal to prevent the occurrence of
an aversive event. Excessive avoidance in the absence of a real threat is a hallmark of pathological
conditions such as anxiety-related disorders. This is why it is important to understand avoidance
behavior underlying neuronal mechanisms.
The main concept developed in our study is about how sensory information and avoidance behavior
are dynamically encoded in the dmPFC, a structure involved in both goal-directed behavior and
emotional regulation. To address these questions, we use a combination of behavioural approaches,
in vivo electrophysiology, pharmacology and optogenetics, together with advance video tracking and
machine learning techniques.
We use an active avoidance task, where mice are placed in a maze with 2 symmetric compartments
and challenged with 2 auditory stimuli. One, that we call CS+, it is associated with an unpleasant shock
after 7 seconds. Another sound, that we called CS-, it is neutral. In addition, shuttling from the current
compartment cancels any ongoing sound and contingent shock, and this defines an avoidance
response. Mice learn to discriminate the 2 sounds by selectively avoiding to CS+.
We performed single-unit recordings in the dmPFC and analyzed the data by using artificial
intelligence tools. We first observe that, despite the discrete structure of the sound used (sound-pips),
neuronal populations in the dmPFC maintain information about the presence of CS+, even during the
absence of auditory inputs (in between sound-pips). In contrast, this is not occurring during CSpresentations.
When we inactivate the amygdala while recording the dmPFC, we observe that
avoidance to CS+ is dramatically impaired. Moreover, although dmPFC neuronal decoders still show
information about the presence of the sound-pips, the information about CS+ in between sound-pips is
missing, showing that the dmPFC relies on the BLA to construct sustained representations of threats
from associated sensory inputs.
While dmPFC strongly represents CS+ at the onset, it does not predict avoidance behaviour. However,
right before starting the avoidance running response, dmPFC contains information about the
upcoming avoidance action. This, in contrast, is not observed when we consider analogous
spontaneous run movements, indicating that the dmPFC neuronal signature we observe before the
avoidance run is specific to the impending avoidance action. Finally, to study the causal role of the
dmPFC activity in avoidance behaviour we performed time-specific inactivations using optogenetics.
When we briefly inactivate the dmPFC at the onset of the CS, we induce a delay in the time in which
avoidance responses are performed. Also, when we inactivate the dmPFC after CS onset, we reduce
the avoidance response probability. This later result confirms that there is a dynamic process taking
place in the dmPFC linking threats with the initiation of defensive actions.
Over the past decades, it has been clear that the BLA plays a key role in threat-related behavior.
However, in recent years it has also become evident that the prefrontal cortex regulates threat
responses. In this study we show that the BLA is necessary to link the representations of a CS with
threat. Moreover, the dmPFC is also necessary to dynamically link this threat representation with
defensive actions. Finally, this dynamic process is critical to define the temporal evolution of
avoidance behavior.





Offre de poste
26/07/2021
Technicien en biotechnologies
           Afficher le PDF

L'entreprise Aelis Farma :
L'objectif d'Aelis Farma est de développer une nouvelle classe pharmacologique : les inhibiteurs spécifiques de signalisation du récepteur CB1 (CB1-SSi). CB1-SSi a un mécanisme d’action unique qui n'a jamais été testé chez l'homme auparavant. Aelis Farma développe aujourd'hui deux candidats médicaments AEF0117 (actuellement en phase II) pour le traitement de l’addiction au cannabis et de la psychose induite par celui-ci et, AEF0217 pour le traitement des troubles cognitifs de la trisomie 21. Aelis Farma est extrêmement engagée dans le développement de ces traitements de rupture et a l'ambition de devenir le leader des médicaments SSi.
La société traverse actuellement une étape clé de son développement et souhaite renforcer ses équipes et recherche un technicien en biotechnologies. Ce poste est basé à Bordeaux.

Résumé du poste : 
Intégré au sein de l’équipe Discovery, vous participerez au criblage de nouvelles molécules au moyen de tests cellulaires et/ou biochimiques. A ce titre, vous serez en charge des tâches suivantes :
- Réaliser au quotidien des tests cellulaires et/ou biochimiques en microplaques dans le respect des protocoles établis et des règles d’hygiène et de sécurité (niveau L2)
- Rédiger des protocoles, consigner quotidiennement le cahier de laboratoire
- Participer à l’analyse, la synthèse et la présentation des résultats
- Participer à l’entretien des cultures cellulaires (préparation de milieux, passage des cellules, etc.)
- Assurer l’entretien de l’environnement laboratoire, la maintenance des équipements et le suivi des stocks de réactifs/consommables nécessaires aux essais

Qualifications requises :
- De formation Bac +2 à Bac +3 en Biotechnologie
- Expérience en réalisation de tests cellulaires et/ou biochimiques en formats 96 et/ou 384 puits (utilisation de pipettes multicanaux électroniques)
- Aptitude au travail en luminosité réduite pour la réalisation de pipetages de précision
- Bonne maîtrise du logiciel Excel, capacité à traiter et analyser un grand nombre de données
- Expérience en culture cellulaire
- Anglais scientifique
- Rigueur, minutie, dynamisme, esprit d’équipe
Toute expérience dans l’un ou plusieurs des domaines suivants sera considérée comme un plus : représentation graphique des données avec le logiciel GraphPad Prism, utilisation de lecteurs de plaque multimode (luminescence, fluorescence, technologie alpha, HTRF), réalisation d’immunoassays, isolation et culture de cellules primaires neuronales, différenciation et culture d’iPS, imagerie cellulaire, utilisation de plateformes HCS, utilisation de robots de pipetage.
Poste à pourvoir rapidement

Envoyez-nous vos documents en anglais (CV et lettre de motivation) à : e.woodville@aelisfarma.com
Les candidats sélectionnés seront invités à un entretien.





Offre de poste
26/07/2021
Assistant Ingénieur en biotechnologies
           Afficher le PDF

L’entreprise Aelis Farma:
L'objectif d'Aelis Farma est de développer une nouvelle classe pharmacologique : les inhibiteurs spécifiques de signalisation du récepteur CB1 (CB1-SSi). CB1-SSi a un mécanisme d’action unique qui n'a jamais été testé chez l'homme auparavant. Aelis Farma développe aujourd'hui deux candidats médicaments AEF0117 (actuellement en phase II) pour le traitement de l’addiction au cannabis et de la psychose induite par celui-ci et, AEF0217 pour le traitement des troubles cognitifs de la trisomie 21. Aelis Farma est extrêmement engagée dans le développement de ces traitements de rupture et a l'ambition de devenir le leader des médicaments SSi.
La société traverse actuellement une étape clé de son développement et souhaite renforcer ses équipes et recherche un assistant ingénieur en biotechnologies. Ce poste est basé à Bordeaux.

Résumé du poste :
Intégré au sein de l’équipe Discovery, vous participerez au criblage de nouvelles molécules au moyen de tests cellulaires et biochimiques. A ce titre, vous serez en charge des tâches suivantes :
- Réaliser des tests cellulaires et biochimiques en microplaques dans le respect des protocoles établis et des règles d’hygiène et de sécurité (niveau L2)
- Rédiger des protocoles, consigner quotidiennement le cahier de laboratoire
- Participer à l’analyse, la synthèse et la présentation des résultats
- Participer à l’entretien de l’environnement laboratoire, la maintenance des équipements et le suivi des stocks de réactifs/consommables nécessaires aux essais

Qualifications requises :
- De formation Bac +5 en Biotechnologie
- Expérience IMPERATIVE en réalisation de tests cellulaires en formats 96 et/ou 384 puits (utilisation de pipettes multicanaux électroniques)
- Aptitude au travail en luminosité réduite pour la réalisation de pipetages de précision
- Maîtrise du logiciel Excel pour l’analyse des données, capacité à traiter et analyser un grand nombre de données
- Maîtrise du logiciel GraphPad Prism pour la représentation graphique et les analyses statistiques
- Bon niveau d’anglais (lu, écrit, parlé)
- Rigueur, minutie, dynamisme, esprit d’équipe
Toute expérience dans l’un ou plusieurs des domaines suivants sera considérée comme un plus : utilisation de lecteurs de plaque multimode (luminescence, fluorescence, technologie alpha, HTRF), réalisation d’immunoassays, étude des voies de signalisation GPCR, étude du récepteur CB1, connaissances en neurobiologie, signalisation calcique, isolation et culture de cellules primaires neuronales, différenciation et culture d’iPS, imagerie cellulaire, utilisation de plateformes HCS, utilisation de robots de pipetage.
Poste à pourvoir rapidement.

Envoyez-nous vos documents en anglais (CV et lettre de motivation) à : e.woodville@aelisfarma.com
Les candidats sélectionnés seront invités à un entretien.






Info générale
          Afficher l'article web Link

Félicitations aux lauréats magendiens!

CE13 – Biologie Cellulaire, biologie du développement et de l’évolution
Catégorie PRC :
SelfMorphogEar : Auto-organisation d’un épithélium sensoriel: bases moléculaires, cellulaires et mécaniques de l’extension et du remodelage cochléaires.
Raphael Etournay (Institut Pasteur/Institut de l’Audition) / Mireille Montcouquiol (Magendie - Eq Montcouquiol-Sans)

CE16 – Neurosciences moléculaires et cellulaires – Neurobiologie du développement
Catégorie PRC :
EMTSens : Plasticité électro-morpho-transcriptomique des réseaux spinaux dans un contexte de perception sensorielle atypique
Yves Le Feuvre (Magendie - Eq Frick)

CE37 – Neurosciences intégratives et cognitives
Catégorie PRC :
RejuvBrain : La néo-neurogénèse hippocampique : une nouvelle stratégie pour rajeunir le cerveau vieillissant.
Nora Abrous (Magendie) / Stéphane Oliet (Magendie)

CE44 – Biochimie du Vivant
Catégorie PRC :
BrainFuel : Rôle des différents substrats énergétiques pour l’activité cérébrale
Luc Pellerin (IRTOMIT, Poitiers) / Aude Panatier (Magendie - Eq Oliet), Anne-Karine Bouzier-Sore (CRMSB, Bordeaux), Céline Baligand (LMN, Fontenay-aux-roses).





Revue de presse
19/07/2021
Stéphane Oliet dans Le Monde
    Afficher le PDF

Suite à une étude française publiée le 2 juillet dans la revue Science (cf. référence ci-dessous), un article publié dans le quotidien Le Monde, donne la parole à plusieurs chercheurs dont Stéphane Oliet, directeur du Neurocentre Magendie.