Les dernières actualités







Dynamical prefrontal population coding during defensive behaviours.
Jercog D, Winke N, Sung K, Fernandez MM, Francioni C, Rajot D, Courtin J, Chaudun F, Jercog PE, Valerio S, Herry C
doi: 10.1038/s41586-021-03726-6

Abstract:
Coping with threatening situations requires both identifying stimuli that predict danger and selecting adaptive behavioural responses to survive(1). The dorsomedial prefrontal cortex (dmPFC) is a critical structure that is involved in the regulation of threat-related behaviour(2-4). However, it is unclear how threat-predicting stimuli and defensive behaviours are associated within prefrontal networks to successfully drive adaptive responses. Here we used a combination of extracellular recordings, neuronal decoding approaches, pharmacological and optogenetic manipulations to show that, in mice, threat representations and the initiation of avoidance behaviour are dynamically encoded in the overall population activity of dmPFC neurons. Our data indicate that although dmPFC population activity at stimulus onset encodes sustained threat representations driven by the amygdala, it does not predict action outcome. By contrast, transient dmPFC population activity before the initiation of action reliably predicts avoided from non-avoided trials. Accordingly, optogenetic inhibition of prefrontal activity constrained the selection of adaptive defensive responses in a time-dependent manner. These results reveal that the adaptive selection of defensive responses relies on a dynamic process of information linking threats with defensive actions, unfolding within prefrontal networks.





Les Ateliers de l'Inserm ont pour but de sensibiliser la communauté scientifique nationale et internationale à des technologies et thématiques émergentes dans les sciences de la vie et de la santé.

Ateliers à venir:

Atelier 262 - Spectrométrie de Masse pour la Biologie Structurale

Date limite d'inscription : 29 Octobre 2021

Organisateurs : Cherine BECHARA (IGF, Montpellier), Sarah CIANFERANI (IPHC, Strasbourg), Julien MARCOUX (IPBS, Toulouse)

Phase I (Théorique) : 11-13 janvier 2022 - Bordeaux
Phase II (Pratique) :
- Top-Down - IPBS, Toulouse : Semaine du 7 février 2022
- Native MS & Ion-Mobilty - IGF, Montpellier : Semaine du 14 février 2022
- HDX-MS - LSMBO, Strasbourg : Semaine du 21 février 2022


Atelier 263 - Opto-biologie, senseurs et actuateurs pour disséquer la signalisation du vivant

Les inscriptions ouvrent prochainement. Si vous souhaitez être informés, n'hésitez pas à envoyer un email à l'adresse ateliers@inserm.fr.

Organisateurs : Nicolas BORGHI (I.J.M., Paris), Claire WYART (I.C.M., Paris), Volker BORMUTH (L.J.P., Paris), Simon DE BECO (I.J.M, Paris)

Phase I (Théorique) : 24-26 janvier 2022 - Bordeaux
Phase II (Pratique) : dates à venir.


Atelier 264 - Transparisation optique : échantillons, imagerie 3D et analyse

Date limite d'inscription : 17 septembre 2021

Organisateurs : Alain CHEDOTAL (Institut de la Vision, Paris), Orestis FAKLARIS (MRI-CRBM, Montpellier), Mathieu SIMION (TEFOR Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette)

Phase I (Théorique) : 24-26 novembre 2021 - Lyon
Phase II (Pratique) : 12-13 janvier 2022 - Montpellier & Paris


Atelier 265 - Les nouveaux enjeux du séquençage sur cellule unique : intégration multiomique dans l'espace et le temps

Date limite d'inscription : 17 septembre 2021

Organisateurs : Pierre MILPIED (CIML, Marseille), Pascal BARBRY (IPMC, Valbonne)

Phase I (Théorique) : 1-3 décembre 2021 - Bordeaux
Phase II (Pratique) : dates à venir - Marseille


Atelier 266 - Introduction à l'apprentissage automatique de la Biologie à la Santé

Date limite d'inscription : 30 juillet 2021

Organisateurs : Benoit BALLESTER (TAGC Inserm U1090, Marseille), Christine BRUN (TAGC, Inserm U1090, Marseille), Cécile CAPPONI (LIS AMU CNRS 7020, Marseille), Raphaël MOURAD (CBI, Toulouse)

Phase I (Théorique) : 11-13 octobre 2021 - Bordeaux
Phase II (Pratique) : dates à venir - Marseille






Le travail sur écran est un incontournable aussi bien au travail qu’à domicile.

Le Guide du travail sur écran vous apporte conseils et éclairages pour un aménagement optimal de votre espace de travail.





De nombreux appels à projets ont été ajoutés. Ne les manquez pas !

AAP Inserm: international research projects (IRP)
Partenariat Inserm et équipe étrangère
Expire le 13 septembre 2021

projets “Tremplin international”
Tremplin international par l’Inserm
Expire le 13 septembre 2021

National Multiple Sclerosis Society fellowships
Sylvia Lawry Physician Fellowships and Postdoctoral Fellowships
Expire le 11 août 2021

Travel grants for SfN
Offered by FENS
Expire le 15 juillet 2021

FARA’s Research Program
General Research Grant, Postdoctoral Research Award, Postdoctoral Fellowship
Expire le 15 juillet 2021

Fondation de France AAP autisme et neuro-développement de l’enfant
Projets collaboratifs multidisciplinaires
Expire le 8 septembre 2021





Notez la date !

La journée Bordeaux Neurocampus aura lieu le 30 septembre prochain au Haut-Carré.

Au programme : talks, posters, discussions et… convivialité !

Plus d’informations prochainement.




Info générale
21/06/2021
Promotions ITA Inserm

Félicitations à Dania Prendin et Guillaume Laplagne pour leurs promotions par sélection professionnelle et concours interne. Ils accèdent respectivement aux grades de TCS et AI.
Citons également Thierry Leste-Lasserre, sur liste complémentaire du concours interne d'ingénieur de recherches IR2.





Avec ses 134 nouveaux Juniors et Seniors, l’IUF consolide le développement de la recherche de haut niveau dans les universités françaises. Félicitations à Agnès Nadjar Barbaud!




Info générale
21/06/2021
A winner for Magendie!

The team Planar Polarity and Plasticity proudly present Dr. Ana Dorrego-Rivas as one of the Laureates of the first Bordeaux Neurocampus Doctoral Research Award for her original work on the role of the autism candidate Pk2 and its role on neuronal polarity and axonal maturation.
Congrats!!!!!
https://www.bordeaux-neurocampus.fr/laureates-of-the-bordeaux-neurocampus-doctoral-research-award/
@PlanarPolarityT





Le 18 juin, Bordeaux Neurocampus a organisé sa première journée de remise de prix de recherche doctorale.

11 doctorants ou docteurs récemment diplômés ont présenté leurs travaux devant un jury, composé des chercheurs du conseil de département de Bordeaux Neurocampus.

Les lauréats sont :
Ana DORREGO-RIVAS (Neurocentre Magendie)
Bastien REDON (Neurocentre Magendie)
Léa TOCHON (INCIA) - Coup de coeur du jury
Jérémy COUSINEAU (IMN)

Chacun d'entre eux recevra une bourse de 500 euros.

Félicitations à eux et à tous les participants, qui ont tous fait des présentations de haut niveau !

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)





Bordeaux, France, le 8 juin 2021 - AELIS FARMA ("AELIS"), société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des troubles du cerveau, a annoncé aujourd'hui la conclusion d'un accord de collaboration stratégique et d'option-licence avec INDIVIOR PLC (LON : INDV) pour traiter les conséquences graves des troubles liés à l'usage du cannabis (TEC), notamment la psychose induite par le cannabis (PIC).

Le Dr Pier Vincenzo Piazza, cofondateur et directeur général d'AELIS, a déclaré : "Nous sommes très enthousiastes à l'idée de collaborer avec INDIVIOR, dont l'expérience dans le développement de traitements approuvés pour la dépendance et les maladies mentales graves accélérera le développement de notre nouvelle classe de produits thérapeutiques et l'approche unique des troubles de l'usage du cannabis qu'ils apportent. Cette collaboration stratégique nous permettra d'aider davantage de patients souffrant de pathologies induites par le cannabis, ce qui représente un marché mondial important et largement mal desservi. La CIP a été identifiée comme la première cause d'entrée aux urgences pour psychose aiguë en Europe et, aux États-Unis, plus de 500 000 entrées aux urgences par an sont dues à la consommation de cannabis. En outre, plus de 8 millions d'individus ont reçu un diagnostic de CUD en Europe et aux Etats-Unis. En raison de la légalisation généralisée de l'usage récréatif du cannabis, ces chiffres devraient augmenter dans les années à venir".

L'AEF0117 d'AELIS est le premier médicament candidat d'une nouvelle classe pharmacologique, les inhibiteurs spécifiques de signalisation du récepteur CB1 (CB1-SSi), qu'AELIS a développée au cours des sept dernières années. AELIS a développé une connaissance approfondie et des droits de propriété intellectuelle autour de cette nouvelle famille d'inhibiteurs des récepteurs CB1. Grâce à un mécanisme d'action unique, les CB1-SSi inhibent sélectivement un état hyperactif médié par les CB1, préservant ainsi le fonctionnement normal du cerveau et du comportement.

Selon les termes de l'accord avec AELIS, INDIVIOR PLC se voit accorder une option sur une licence mondiale exclusive pour AEF0117 pour le traitement des troubles liés au cannabis, et en particulier, la dépendance et la psychose. La collaboration sera coordonnée par un comité directeur conjoint composé de responsables du développement de médicaments d'AELIS et d'INDIVIOR. Au cours de la période d'option, AELIS mènera le développement clinique et non-clinique pour préparer AEF0117 à entrer en phase 3. Si INDIVIOR exerce l'option, elle sera alors responsable de tous les coûts et activités futurs de développement, de réglementation, de commercialisation et de fabrication.

AELIS recevra un paiement initial immédiat de 30 millions de dollars. Si la phase 2b des études de preuve de concept pour les troubles liés à l'utilisation du cannabis est couronnée de succès, INDIVIOR pourrait exercer l'option, ce qui déclencherait le paiement de 100 millions de dollars de droits de licence. AELIS est également susceptible de recevoir des paiements supplémentaires pour la réalisation de certaines étapes de développement et de réglementation, ainsi que des redevances de l'ordre de 10 % sur les ventes nettes. La phase 2b qui sera exécutée pendant la période d'option est une étude multicentrique évaluant l'efficacité d'AEF0117 comme traitement du CUD, qui sera coordonnée par le professeur Frances Levin de l'Université Columbia aux Etats-Unis.

AELIS élargit actuellement son pipeline avec un deuxième composé (AEF0217) au stade clinique, développé comme traitement des troubles cognitifs, et plusieurs nouveaux composés générés sur sa plateforme propriétaire de criblage de médicaments ciblant le CB1.

"La collaboration avec AELIS est une grande opportunité pour INDIVIOR. La nouvelle classe pharmacologique développée par la société renforce la stratégie d'INDIVIOR qui consiste à cibler des traitements innovants pour les troubles liés à l'utilisation de substances, pour lesquels il existe un besoin croissant et non satisfait en matière de santé publique. Nous sommes impatients de collaborer avec l'équipe d'AELIS sur AEF0117 dans le but commun de mettre sur le marché le premier médicament pour le traitement des troubles liés à l'usage du cannabis", a déclaré Mark Crossley, directeur général d'INDIVIOR.

"Nous sommes impatients de travailler avec l'équipe d'INDIVIOR pour apporter de nouvelles options de traitement aux patients souffrant de troubles liés au cannabis. Nous pensons que les efforts conjoints suscités par cet accord permettront à INDIVIOR de tirer parti des connaissances approfondies d'AELIS en matière d'inhibiteurs spécifiques de signalisation du récepteur CB1 (CB1-SSi), et d'accélérer encore le développement d'options thérapeutiques pour un plus large éventail de troubles liés à l'usage de substances", a noté le Dr Piazza.