Agenda






Séminaire
11/10/2021 09h00
Symposium : « Cellular and molecular actors of memory formation and stabilisation »
2021-10-11 09:00:00 2021-10-11 18:00:00 Europe/Paris Symposium : « Cellular and molecular actors of memory formation and stabilisation » 0    Afficher l'article web Link

Lieu: Centre Broca Nouvelle-Aquitaine

Organizers: Guillaume Ferreira (NutriNeuro), Bruno Bontempi (IMN) and Sophie Tronel (NeuroCentre Magendie)

Program:

9:00–9:30
Tomàs Ryan (Trinity College of Dublin, Ireland)
Information Storage in Memory Engrams.

9:30–10:00
Johannes Gräff (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Switzerland)
Recent insights into remote fear memory attenuation.

10:00 –10:30 – pause

10:30 –11:00
Amy Milton (University of Cambridge, United Kingdom)
Great (mismatched) expectations: retrieval–extinction of fear and drug memories.

11:00–11:30.
Sophie Tronel: Role of adult hippocampal neurogenesis in long–term memory reconsolidation. (NeuroCentre Magendie, Equipe Marighetto, Bordeaux, France)

11:30 –12:00.
Bruno Bontempi (IMN, Bordeaux, France)
The long and winding road to remote memory formation: is itconsolidationor transformation?

12:00 –14:00 Lunch

14:00 –14:30.
Gabrielle Girardeau (Institut du Fer-à-Moulin, Paris, France)
Neural mechanisms for memory and emotional processing during sleep.

14:30 –15:00.
Laure Verret (Centre de Recherche sur la Cognition Animal, Université de Toulouse, France)
Interneuronal dysfunction and memory impairment in Alzheimer’s disease

15:00 –15:30.
Aline Desmedt (NeuroCentre Magendie, Equipe Marighetto, Bordeaux, France)
Multilevel hippocampal alterations can cause PTSD-like memory.

15:30–16:00 – Break

16:00–16:30.
Gisella Vetere (ESPCI, Paris)
Long–term memory consolidation in the neuronal network: a role for the thalamus.

16:30–17:15.
Keynote lecture: Paul Frankland (University of Toronto, Canada)
The organization of recent and remote memory

Registration here



Pour plus de détails: https://www.bordeaux-neurocampus.fr/en/event/symposium-cellular-and-molecular-actors-of-memory-formation-and-stabilisation/


Séminaire
22/09/2021 09h00
4th joint franco-british Meeting of neuroendocrinology
2021-09-22 09:00:00 2021-09-22 17:00:00 Europe/Paris 4th joint franco-british Meeting of neuroendocrinology 0    Afficher l'article web Link

Lieu: Neurocentre Magendie Seminar room

Les neuroendocrinologues de Bordeaux ont l'honneur d'organiser en 2021 la 4ème réunion conjointe entre la SNE (Société Française de Neuroendocrinologie) et la BSN (Société Britannique de Neuroendocrinologie).

Le congrès se déroulera sur 3 jours complets, du 22 au 24 septembre 2021, et sera entièrement en ligne. Le programme scientifique élaboré par les comités scientifiques de la SNE et de la BSN comprend 4 conférences plénières et 4 symposiums. L'objectif de la réunion est de mettre en lumière les avancées récentes en neuroendocrinologie avec les meilleurs spécialistes du domaine.

Conférences plénières :

Joëlle Cohen-Tannoudji, Waljit Dhillo, Sakina Mhaouty-Kodja, Steve A. Brown.

Équipe organisatrice :

Marie-Pierre Moisan, Nutrineuro
Daniela Cota, Neurocentre Magendie
Xavier Fioramonti, Nutrineuro
Philippe Ciofi (Eq OIiet), Neurocentre Magendie
Muriel Darnaudery, Nutrineuro


Pour plus de détails: https://bsn-sne2020.sciencesconf.org/


Séminaire
21/09/2021 09h00
Synapse Day
2021-09-21 09:00:00 2021-09-21 17:00:00 Europe/Paris Synapse Day 0    Afficher l'article web Link

Lieu: Centre Broca Nouvelle-Aquitaine

Inscription ici: https://www.bordeaux-neurocampus.fr/event/synapse-day/

Programme
9:00 Christoph Schmidt-Hieber (Institut Pasteur, Paris)
SynapticA and circuit basis of distinct memory formation in the hippocampus

9:45 Noémie Depret (Neurocentre Magendie, équipe Montcouquiol-Sans, Bordeaux)
Vangl2 regulates hippocampal mossy fiber-CA3 synapse formation and morphofonctional plasticity

10:05 Nicolas Chenouard (IINS, Bordeaux)
Imaging the activity of subcortical-cortical axonal projections during associative learning

10:25-10.55 Coffee break

10:55 Morgane Lebon-Jego (IMN, Bordeaux)
Dopaminergic control of the primary motor cortex microcircuits during motor skill learning

11:25 Camille Quilgars (INCIA, Bordeaux)
Transient motor training in newborn mice reshapes transcriptome and synaptic plasticity in motoneurons

11:45 Konstantina Liouta (IINS, Bordeaux)
TBA

12:05 Harold Gillavry (Utrecht University, Netherlands)
CRISPR/Cas9-mediated genome editing tools to resolve the dynamic nanoscale organization of endogenous proteins at excitatory synapses

12:50-14:30 Lunch

14:30 Stéphane Bancelin (IINS, Bordeaux)
in vivo 3D-STED microscopy in the hippocampus

15:00 Angela Getz (IINS, Bordeaux)
Development of an experimental model for high-resolution imaging and manipulation of endogenous AMPA receptor surface mobility during synaptic and behavioral plasticity

15:20 Mathieu DiMiceli (Nutrineuro, Bordeaux)
Dietary polyunsaturated fatty acids modulate endocannabinoid-mediated synaptic plasticity in the nucleus accumbens

15:40 Daniel Jercog (Neurocentre Magendie, équipe Herry, Bordeaux)
Prefrontal population coding of defensive behaviors

16:00 Maria-Cecilia Angulo (Institut de Psychiatrie et Neurosciences, Paris)
Myelination of parvalbumin interneurons shapes cortical inhibition



Pour plus de détails: https://www.bordeaux-neurocampus.fr/event/synapse-day/


Séminaire
17/09/2021 11h30
Lee Hogarth
2021-09-17 11:30:00 2021-09-17 12:30:00 Europe/Paris Lee Hogarth 0    Afficher l'article web Link

Lieu: Neurocentre Magendie Seminar room

de l'Université d'Exeter (Royaume-Uni - https://psychology.exeter.ac.uk/) fera une présentation intitulée "The persistence of addiction is better explained by socioeconomic deprivation related factors powerfully motivating goal-directed drug choice than by automaticity, habit or compulsion theories favoured by the brain disease model"


Résumé

Depuis sa création, le modèle de la maladie cérébrale de la dépendance (MMCD) a itérativement expliqué l'énigme de la dépendance (pourquoi la consommation de drogues persiste malgré les méfaits) en faisant appel à divers comptes de l'automaticité, y compris (mais sans s'y limiter) la réactivité aux indices automatiques, l'habitude et les théories de la compulsion. L'exposé actuel évaluera cette revendication de la BDMA en passant en revue les études qui ont testé expérimentalement si la variation individuelle de la gravité de la dépendance peut être expliquée par la propension au contrôle automatique du choix de la drogue par les indices, par l'habitude ou par la compulsion. Les données indiquent clairement que le choix des drogues, même chez les personnes dépendantes, n'est pas de nature automatique, habituelle ou compulsive. L'énigme de la dépendance s'explique plutôt par des facteurs liés à la privation socio-économique qui augmentent fortement la valeur attendue de la drogue par rapport à d'autres récompenses, ce qui favorise un choix de drogue persistant et orienté vers un objectif en compensant les inconvénients attendus. L'implication est qu'il devrait y avoir une réorientation des priorités de financement de la recherche pour se concentrer sur les interventions qui traitent des facteurs sociaux, structurels, environnementaux et psychosociaux qui motivent le choix de drogues dirigé vers un but, plutôt que de poursuivre (jusqu'à présent) des recherches infructueuses (en termes d'impact thérapeutique) sur les mécanismes biomédicaux proposés qui sous-tendent la recherche automatique, habituelle ou compulsive de drogues.

Invitée par Véronique Deroche-Gamonet (Neurocentre Magendie)



Pour plus de détails: https://www.bordeaux-neurocampus.fr/event/seminaire-lee-hogarth/


Soutenance
23/07/2021 10h00
Nadia Di Franco

de l'équipe Revest soutiendra sa thèse intitulée 'Développement et caractérisation d’une nouvelle approche thérapeutique du syndrome de Down'

Résumé
Le syndrome de Down (DS) est la cause génétique la plus fréquente de déficience intellectuelle (ID) due à la triplication complète ou partielle du chromosome 21 humain (HSA21). Bien que des nombreux progrès aient amélioré les conditions de vie des patients, l’ID les empêche de mener une vie normale. Malgré plusieurs études précliniques et cliniques en cours, aucune solution pharmacologique curative permettant d’améliorer l’ID n’est disponible. Les déficits de mémoire qui y sont associés sont dus une réduction du volume de l’hippocampe (HPC) et notamment des dysfonctionnements dans les transmissions GABAergiques et glutamatergiques. L’absence de traitements efficaces de l’ID chez les Down reflète l’urgence d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et de développer un test translationnel.
Le système endocannabinoïde (ECS) est impliqué dans les processus de mémoire et d’apprentissage. Récemment, il a été suggéré que l’altération de l’ECS, et notamment la surexpression et l’hyperactivation du récepteur cannabinoïde de type-1 (CB1), pourrait jouer un rôle majeur dans l’ID dans les modèles de souris DS. En effet, les souris trisomiques Ts65Dn âgées présentaient des niveaux élevés d’endocannabinoïde 2-AG dans le cerveau et de CB1 chez les souris Ts65Dn et TgDyrk1A. Confortant cette hypothèse, l’antagoniste CB1 rimonabant améliorait les déficits de mémoire chez ces souris. Par conséquent, ces données sur les modèles de souris DS suggérant l’implication de l’ECS dans les déficits cognitifs encourageaient une exploration plus approfondie de la dérégulation de l’activité CB1.
Notre équipe a récemment découvert un système modulateur endogène impliquant le neurostéroïde pregnenolone (Preg) qui contrecarre l’activité de signalisation CB1 bloquant les effets toxiques et addictifs de l’agoniste CB1 exogène, le delta9-tétrahydrocannabinol (THC), fournissant ainsi une nouvelle cible thérapeutique pour les pathologies liées au CB1. Bien que la Preg présente un profil pharmacologique thérapeutique approprié, elle ne peut être utilisée comme médicament, principalement en raison de son métabolisme stéroïdien. C’est pourquoi des analogues synthétiques non métabolisables de la Preg (AEF) ont été développés en collaboration avec la biotech Aelis Farma et protégés par des brevets (n° WO2019162328A1 et WO2020127468A1). Les AEF conservent les propriétés pharmacologiques de la Preg contre le CB1 mais avec un profil thérapeutique amélioré et renforcé. En effet, les AEF ont une demi-vie accrue, ne sont pas métabolisés en hormones stéroïdiennes et ont une très bonne biodisponibilité après administration orale. L’AEF0217 a été étudié en tant que candidat leader pour le traitement de l’ID chez les souris DS.
Les objectifs de cette thèse étaient:
1) Identifier les bases neurobiologiques qui sous-tendent l’ID dans le DS;
2) Valider un test translationnel pour l’évaluation de l’ID chez les Down et les souris trisomiques Ts65Dn;
3) Proposer une solution thérapeutique pour l’ID dans le DS.Nos travaux ont confirmé le rôle clé de l’ECS dans l’ID chez les souris Ts65Dn. 1) Nous avons montré une surexpression du CB1 dans des régions et des populations cellulaires spécifiques de l’HPC dorsal et une diminution des niveaux de Preg et du gène Cyp11a1 codant pour l’enzyme de synthèse. La Preg restaurait la plasticité synaptique et les déficits de mémoire. L’inhibition de l’activité Erk1/2MAPK induite par le CB1 rétablissait les déficits de mémoire chez les souris Ts65Dn. 2) Nous avons validé la procédure du labyrinthe radial comme test translationnel pour évaluer l’ID chez les Down constituant les bases précliniques et cliniques d’une nouvelle approche thérapeutique. 3) l’AEF0217 restaurait les déficits cognitifs dans plusieurs tests cognitifs, y compris le test translationnel du labyrinthe radial chez les souris Ts65Dn.En conclusion, le profil thérapeutique de l’AEF0217 associé au test translationnel constitue des atouts prometteurs vers une application clinique.

Jury
Silvia-Gines Padros, Professor; Neuroscience Institute, University of Barcelona, SP – Reviewer

Marie-Claude Poitier, PharmD, PhD; Institut du cerveau of Paris, FR – Reviewer

Yann Herault, PhD; IGBMC Institute, Strasbourg, FR – Examiner

Filippo Caraci, Professor, MD, PhD; Neuroscience Institute, University of Catania, IT – Examiner

Monique Vallée, PhD; Neurocentre Magendie, Bordeaux, FR – Guest

Jean-Michel Revest, PhD; Neurocentre Magendie, Bordeaux, FR – Supervisor
Date de la soutenance: 23/07/2021 - 10h00
Lieu: A huis clos


Autre évènement
01/07/2021 09h00
Journées Neurosciences Psychiatrie Neurologie

2020, restera une année marquée par la pandémie, qui a touché la population mondiale, causé de nombreux morts, et profondément modifié notre mode de vie. Nous avons arrêté de circuler, réduit nos contacts sociaux, souvent cessé de nous rendre sur nos lieux de travail.Les écrans sont devenus nos interlocuteurs. Nous avons appris à nous connecter avec tous les logiciels imaginables, à passer d’une visioconférence à une autre, sans répit ...L’impact de la pandémie a ainsi été non seulement physique mais psychologique. Nous nous sommes inquiétés pour nos proches, mais aussi pour nos patients. L’altération du lien social, l’absence de contact nous a rendu vulnérables, voire, pour une partie importante de la population, malades. Cette situation d’exception a aussi mis en lumière l’importance de la recherche, fondamentale, clinique et bien sûr translationnelle dans la lutte contre le virus et dans l’étude de ses multiples conséquences. Elle a souligné l’importance des échanges entre scientifiques, entre professionnels de santé pour faire progresser la connaissance.Nous avons besoin de nous voir, de nous parler, de partager nos idées. C’est ce qui fait notre humanité.L’édition 2021 des Journées de Neurosciences, Psychiatrie et Neurologie, en juillet prochain à Paris a cette ambition : nous donner l’occasion de nous retrouver, d’échanger, de confronter des perspectives différentes pour nous enrichir... et pas seulement parler de la pandémie... Nous voulons être pluridisciplinaires, nous voulons renforcer les liens entre scientifiques et cliniciens, entre professionnels du cerveau et praticiens de l’esprit. Nous avons tant de choses à nous dire, cette année plus encore.
Date de l'évènement: 01/07/2021 - 09h00
Lieu: Palais des Congrès de Paris

Pour plus de détails: https://www.jnpn-paris.com/jnpn-programme2021.pdf


Hottopic
30/06/2021 10h00
Lyès KACI from Abrous' lab will give a presentation entitled 'Involvement of adult hippocampal neurogenesis in cognitive and affective disturbances associated with prenatal stress'
Please join using Teams: link here

Hottopic
30/06/2021 10h45
Yves LE FEUVRE from Frick's lab will give a presentation entitled 'Patch-seq: (what) can we learn from the technique? Studying spinal networks in pathologic pain condition.'
Please join using Teams: link here

Hottopic
26/05/2021 10h00
Camille ALLARD from Cota's lab will give a presentation entitled 'Mitochondria-associated cannabinoid receptor 1: important in the brain, but not only.' Please join using Teams
   Afficher l'article web Link

Hottopic
26/05/2021 10h45
Mario Martin-Fernandez from Herry's lab will give a presentation entitled 'Encoding of fear state and threat identity in prefrontal cortex neuronal populations.'
   Afficher l'article web Link