Info générale
17/10/2013
Elisabetta Aloisi (Frick) Prix Jeune Chercheur - Fondation Jérôme Lejeune
    Afficher le PDF

Travail récompensé : Récepteur mGlu5 dans un modèle de souris X fragile

Dossier de presse

Elisabetta Aloisi a rejoint le Neurocentre Magendie en 2011 en tant qu’étudiante en
thèse, dans le cadre d'un programme de doctorat en co-tutelle entre l'Université de
Catane (Italie) – et le laboratoire du Dr Maria Vincenza Catania - et l'Université de Bordeaux2.


Le mot de son directeur de thèse :

«Le projet de thèse d’Elisabetta porte sur l'étude de changements dans le trafic de
surface des récepteurs du glutamate dans les neurones de l'hippocampe de souris KO
FMR1 (Fmr1KO), un modèle murin du syndrome du X fragile. Le Syndrome du X fragile
est la forme la plus commune de trouble de déficience intellectuelle héréditaire et une
cause fréquente de troubles du spectre autistique. Un grand nombre de preuves
scientifiques soutiennent l'idée qu’une augmentation de la signalisation et de la
synthèse des protéines médiée par les récepteurs métabotropique au glutamate soit un
mécanisme pathogènique central sous-tendent le syndrome du X fragile. Cependant, la
dynamique des récepteurs métabotropiques au glutamate dans les synapses (les
structures spécialisées responsable transfert de l'information entre les neurones) y est
peu connu. Nous avons donc décidé d'examiner les changements dans la répartition
membranaire et la mobilité latérale des récepteurs individuels mGluR5 (l'isoforme des
récepteurs métabotropiques au glutamate impliquée dans le syndrome de l'X fragile)
dans les neurones de l'hippocampe de souris Fmr1KO (par rapport à leurs congénères "
sauvages" normaux). Pour atteindre cet objectif, Elisabetta a utilisé une technique
d’imagerie de molécule unique sur cellules vivantes basée sur l’utilisation de quantom
dots qui lui a permis de suivre la mobilité et la trajectoire de molécules uniques de
mGluR5. Elisabetta a recueilli une quantité importante de données qui démontrent que
la mobilité latérale des récepteurs mGluR5 est augmentée dans le compartiment
synaptique des épines, mais pas sur les sites extra-synaptiques de neurones de
l'hippocampe de souris Fmr1KO. Elisabetta a également montré une altération du lien
entre mGluR5 et certaines molécules d'échafaudage structurel. En dépit de leur
mobilité accrue, les récepteurs mGluR5s semblent être «piégé» dans la synapse.
Cependant, cete altération peut être restituée par l'inhibition de la synthèse protéique
mGluR-dépendante. Ces résultats plaident en faveur d'une modification de la
dynamique des récepteurs mGluR5 à la surface des neurones FMR1 KO de
l'hippocampe et fournissent une explication de l’efficacité de l’utilisation de bloqueurs
des récepteurs mGluR dans le traitement des divers symptômes de ce syndrome.»

Dr. Andreas Frick







Mireille Montcouquiol, Jérôme Ezan
Un lien moléculaire entre la polarité cellulaire planaire et la migration des cils





Prix Inernational "Biovision Catalyzer 2013"
Maladies non-transmissibles, prévention, nutrition, sécurité alimentaire
L’obésité est au cœur des préoccupations actuelles en matière de santé publique. Elle se caractérise par des perturbations majeures du comportement alimentaire, suggérant l’existence d’une altération des processus hédoniques et motivationnels. Leur exploration s’étant jusque-là appuyée sur la notion d’expérience subjective, nous avons récemment développé un nouvel outil reposant sur une comparaison de taille et durée de présentation entre deux stimuli, l’un appétitif (image de nourriture en couleur) et l’autre dévalorisé (même image de tonalité grise), pour une évaluation quantitative et objective de l’état hédonique et motivationnel chez l’homme. Nous avons pu montrer sur un échantillon de volontaires sains que la faim module les propriétés hédoniques et attractives des images de nourriture qui apparaissent comme plus grandes, avec un temps de présentation jugé plus court à jeun qu’en état de rassasiement.
De là, l’objectif de notre projet est d’examiner les réponses hédonique et motivationnelle chez des patients obèses afin de les comparer à celles de témoins sains en utilisant les tâches instrumentales mises au point. Ces données comportementales seront complétées par l’exploration du système endocannabinoïde impliqué dans la gestion des processus émotionnels et motivationnels.
De par son originalité et son caractère innovant, ce projet vient de se voir attribuer le prix international « Biovision Catalyzer » sur la thématique « maladies non-transmissibles, prévention, nutrition, sécurité alimentaire ». Cette recherche vise en effet à mieux appréhender le rôle des processus hédoniques et motivationnels dans l’obésité grâce à l’utilisation du nouveau test validé dans notre laboratoire. Cet outil pourrait s’avérer particulièrement adapté et utile au phénotypage clinique des patients obèses, ainsi qu’à l’évaluation des effets de stratégies thérapeutiques habituellement proposées dans cette indication, comme les programmes classiques de perte de poids, ou certaines mesures chirurgicales.






Pour Stéphane Oliet et son équipe

Prix spécial France Alzheimer-Fondation de France : Vers une thérapie génique ciblant les astrocytes dans la maladie d’Alzheimer





Une publication de l'equipe de Mireille Montcouquiol suite a une mise au point du microscope STED Leica avec deux longueurs d'onde du BIC, une performance exceptionnelle, en ligne le recit des chercheurs et des ingenieurs....
Gipc1 has a dual role in Vangl2 trafficking and hair bundle integrity in the inner ear.Giese AP, Ezan J, Wang L, Lasvaux L, Lembo F, Mazzocco C, Richard E, Reboul J, Borg JP, Kelley MW, Sans N, Brigande J, Montcouquiol M.
Planar Polarity and Plasticity Group, Inserm U862, Neurocentre Magendie, Bordeaux, France.Development. 2012 Oct;139(20):3775-85.




Info générale
28/09/2012
Stéphane Oliet nous décrit le rôle et l'intérêt des CSS

Pour les 4 prochaines années je vais présider la CSS6 qui est la commission en charge des neurosciences à l'Inserm. Les CSS ont un rôle important à jouer puisqu'elle sont responsables de l'évaluation des structures et des chercheurs Inserm. A titre personnel, c'est un engagement auprès de notre communauté qui a pour but de défendre les valeurs et les principes qui caractérisent notre établissement. C'est aussi la possibilité d'être au plus près, et peut-être d'influencer, la politique et les stratégies qui seront mis en oeuvre par l'Inserm, et les autres organismes, dans notre discipline.





Le projet de recherche NEUROFEAR pour lequel j'ai obtenu un financement ERC-Starting Grant concerne l'identification des propriétés fonctionnelles, anatomiques et physiologiques des circuits neuronaux impliqués dans le contrôle des réponses émotionnelles de peur

Ce projet repose sur une approche multi-niveau très innovante qui combine des techniques d'enregistrements électrophysiologiques, des manipulations optogénétiques sélectives ainsi que des approches comportementales.

Au cours d'une première étape nous examinerons l'activation et la connectivité des circuits préfrontaux excitateurs et inhibiteurs impliqués dans le contrôle des réponses de peur par l'utilisation d'enregistrements électrophysiologiques unitaires extracellulaires et de stimulations extracellulaires.

Dans un deuxième temps, nous manipulerons sélectivement ces circuits neuronaux au cours du comportement par des approches optogénétiques afin de tester si l'activation ou l'inhibition réversible de l'activité neuronale au sein de ces circuits induit des modifications de l'expression comportementales des réponses de peur.

Finalement nous utiliserons des enregistrements intracellulaires chez l'animal anesthésié afin d'étudier la plasticité et les propriétés anatomiques des circuits neuronaux préfrontaux impliqués dans le contrôle du comportement de peur. Les résultats obtenus fournirons une connaissance détaillée des bases cellulaires du comportement de peur en particulier et du contrôle comportementale en général. De plus, l'identification des circuits neuronaux contrôlant le comportement de peur devrait également permettre le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques pour des pathologies telles que le syndrome de stress post-traumatiques et les troubles anxieux.





Hier, le Rotary remettait les prix de l'opération "Espoir en tête" à 5 scientifiques français "neurosciences".





Yves Deris a rencontré Marlène Maître et Jean Michel Revest à l'occasion de leur publication dans le Journal of Neuroscience Methods.





Yves Deris a rencontré Marlène Maître pour parler de la plateforme de microdissection du Neurocentre.