Les dernières actualités



Afficher par type



A l’occasion des 50 ans de l’Inserm en 2014, le département de l’Information scientifique
et de la Communication vous propose une identité visuelle spécifique afin de donner de
la visibilité à cet évènement institutionnel.
Cette identité visuelle des « 50 ans » s’inscrit dans une synergie qui rassemble les grandes
thématiques de recherche.





L'université de Bordeaux se dote d'une identité visuelle pour une communication forte et lisible.
A travers cette image, elle affiche son ambition et ses valeurs.
Vous trouverez sur cette page tous les éléments indispensables pour la mise en page et l'impression de vos documents.





Contrôler la peur: les interneurones du cortex préfrontal en action

Prefrontal parvalbumin interneurons shape neuronal activity to drive fear expression.
Courtin J, Chaudun F, Rozeske RR, Karalis N, Gonzalez-Campo C, Wurtz H, Abdi A, Baufreton J, Bienvenu TC, Herry C.Nature. 2013 Nov 20. doi: 10.1038/nature12755





Les élections aux conseils d’administration et académique de l’université de Bordeaux se sont déroulées le 3 décembre sur l'ensemble des campus.
La totalité des résultats est maintenant disponible





Jean Michel Revest et l'équipe de P-V Piazza

Bases moléculaires de la mémoire de peur contextuelle induite par les glucocorticoïdes
- Voir plus: http://www.neuroscience.univ-bordeauxsegalen.fr/fr/publications/toutes-les-interview/mol-psychiatry-jm-revest.html#sthash.rtEvzc8x.dpuf





Glucocorticoids Can Induce PTSD-Like Memory Impairments in Mice.
Kaouane N, Porte Y, Vallée M, Brayda-Bruno L, Mons N, Calandreau L, Marighetto A, Piazza PV, Desmedt A. Science. 2012 Feb 23. Lien PubMed

Pour cette publication Aline Desmedt reçoit au nom des équipes de Pier-Vincenzo Piazza et d'Aline Marighetto le Prix 2013 du magazine "La Recherche" dans la catégorie Médecine. Ci dessous la remise de ce prix à Paris en octobre 2013.








Un nouveau mécanisme dans la régulation du stockage de l energie...
'Astroglial CB1 cannabinoid receptor regulate leptin signaling in mouse brain astrocytes'

Plus d'infos ici




Info générale
17/10/2013
Elisabetta Aloisi (Frick) Prix Jeune Chercheur - Fondation Jérôme Lejeune
    Afficher le PDF

Travail récompensé : Récepteur mGlu5 dans un modèle de souris X fragile

Dossier de presse

Elisabetta Aloisi a rejoint le Neurocentre Magendie en 2011 en tant qu’étudiante en
thèse, dans le cadre d'un programme de doctorat en co-tutelle entre l'Université de
Catane (Italie) – et le laboratoire du Dr Maria Vincenza Catania - et l'Université de Bordeaux2.


Le mot de son directeur de thèse :

«Le projet de thèse d’Elisabetta porte sur l'étude de changements dans le trafic de
surface des récepteurs du glutamate dans les neurones de l'hippocampe de souris KO
FMR1 (Fmr1KO), un modèle murin du syndrome du X fragile. Le Syndrome du X fragile
est la forme la plus commune de trouble de déficience intellectuelle héréditaire et une
cause fréquente de troubles du spectre autistique. Un grand nombre de preuves
scientifiques soutiennent l'idée qu’une augmentation de la signalisation et de la
synthèse des protéines médiée par les récepteurs métabotropique au glutamate soit un
mécanisme pathogènique central sous-tendent le syndrome du X fragile. Cependant, la
dynamique des récepteurs métabotropiques au glutamate dans les synapses (les
structures spécialisées responsable transfert de l'information entre les neurones) y est
peu connu. Nous avons donc décidé d'examiner les changements dans la répartition
membranaire et la mobilité latérale des récepteurs individuels mGluR5 (l'isoforme des
récepteurs métabotropiques au glutamate impliquée dans le syndrome de l'X fragile)
dans les neurones de l'hippocampe de souris Fmr1KO (par rapport à leurs congénères "
sauvages" normaux). Pour atteindre cet objectif, Elisabetta a utilisé une technique
d’imagerie de molécule unique sur cellules vivantes basée sur l’utilisation de quantom
dots qui lui a permis de suivre la mobilité et la trajectoire de molécules uniques de
mGluR5. Elisabetta a recueilli une quantité importante de données qui démontrent que
la mobilité latérale des récepteurs mGluR5 est augmentée dans le compartiment
synaptique des épines, mais pas sur les sites extra-synaptiques de neurones de
l'hippocampe de souris Fmr1KO. Elisabetta a également montré une altération du lien
entre mGluR5 et certaines molécules d'échafaudage structurel. En dépit de leur
mobilité accrue, les récepteurs mGluR5s semblent être «piégé» dans la synapse.
Cependant, cete altération peut être restituée par l'inhibition de la synthèse protéique
mGluR-dépendante. Ces résultats plaident en faveur d'une modification de la
dynamique des récepteurs mGluR5 à la surface des neurones FMR1 KO de
l'hippocampe et fournissent une explication de l’efficacité de l’utilisation de bloqueurs
des récepteurs mGluR dans le traitement des divers symptômes de ce syndrome.»

Dr. Andreas Frick







Mireille Montcouquiol, Jérôme Ezan
Un lien moléculaire entre la polarité cellulaire planaire et la migration des cils





Prix Inernational "Biovision Catalyzer 2013"
Maladies non-transmissibles, prévention, nutrition, sécurité alimentaire
L’obésité est au cœur des préoccupations actuelles en matière de santé publique. Elle se caractérise par des perturbations majeures du comportement alimentaire, suggérant l’existence d’une altération des processus hédoniques et motivationnels. Leur exploration s’étant jusque-là appuyée sur la notion d’expérience subjective, nous avons récemment développé un nouvel outil reposant sur une comparaison de taille et durée de présentation entre deux stimuli, l’un appétitif (image de nourriture en couleur) et l’autre dévalorisé (même image de tonalité grise), pour une évaluation quantitative et objective de l’état hédonique et motivationnel chez l’homme. Nous avons pu montrer sur un échantillon de volontaires sains que la faim module les propriétés hédoniques et attractives des images de nourriture qui apparaissent comme plus grandes, avec un temps de présentation jugé plus court à jeun qu’en état de rassasiement.
De là, l’objectif de notre projet est d’examiner les réponses hédonique et motivationnelle chez des patients obèses afin de les comparer à celles de témoins sains en utilisant les tâches instrumentales mises au point. Ces données comportementales seront complétées par l’exploration du système endocannabinoïde impliqué dans la gestion des processus émotionnels et motivationnels.
De par son originalité et son caractère innovant, ce projet vient de se voir attribuer le prix international « Biovision Catalyzer » sur la thématique « maladies non-transmissibles, prévention, nutrition, sécurité alimentaire ». Cette recherche vise en effet à mieux appréhender le rôle des processus hédoniques et motivationnels dans l’obésité grâce à l’utilisation du nouveau test validé dans notre laboratoire. Cet outil pourrait s’avérer particulièrement adapté et utile au phénotypage clinique des patients obèses, ainsi qu’à l’évaluation des effets de stratégies thérapeutiques habituellement proposées dans cette indication, comme les programmes classiques de perte de poids, ou certaines mesures chirurgicales.